ACCUEIL IMMOBILIER ÉQUITABLE VENDIRECT NOUS JOINDRE

514.924.2573

Acheter

SERVICES IMMOBILIERS Équitables

Acheter une maison n’est pas une tâche facile. Elle demande une connaissance du marché immobilier et des services de financement mais surtout de la disponibilité et du savoir-faire pour réussir une transaction au juste prix.

Si vous vous sentez prêt à commencer ce grand projet, nous serons là pour vous assister, vous conseiller, protéger vos intérêts et ainsi optimiser vos chances de réaliser votre rêve.

Pour réaliser votre rêve immobilier nous mettons gratuitement à votre disposition nos services immobiliers équitables, en tant que spécialistes, nous vous aiderons à :

  • Trouver la meilleure propriété correspondant à vos besoins
  • Négocier le prix le plus bas
  • Sécuriser le meilleur financement
  • Finaliser tous les détails de l’achat et ce même après la signature chez le notaire

Et demandez notre achat-V.I.P.-programme-de-partage*   pour un service encore plus  équitable!

* Certaines conditions s’appliquent

 

L’ACHAT DE VOTRE MAISON EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE

L’Association des courtiers et agents immobiliers du Québec (ACAIQ) a produit cette brochure dans le but de guider vos démarches dans le choix et l’achat de votre propriété. Vous y trouverez les principales étapes à franchir avant, pendant et après l’acquisition de votre maison ainsi que de nombreux conseils pratiques qui vous aideront à compléter votre transaction immobilière de façon satisfaisante.

Guide de l’acheteur Vous avez besoin d’installer Adobe Reader pour visionner ce document
Devenir propriétaire : UNE EXCELLENTE DÉCISION !
Vous songez à devenir propriétaire? Sachez qu’en plus de vous faire profiter de nombreux avantages financiers, l’achat d’une maison peut améliorer votre qualité de vie. Sans compter que devenir propriétaire procure une grande liberté, un fort sentiment de fierté et une tranquillité d’esprit. Un gain inestimable!

Un chez-soi bien adapté

être propriétaire signifie, d’abord et avant tout, habiter une maison qui correspond à vos goûts et à votre style de vie. Votre famille s’agrandit et vous souhaitez offrir à vos enfants une cour arrière ou une salle de jeu au sous-sol? En plus de constituer un excellent investissement à long terme, l’achat d’une propriété vous permettra d’aménager de tels espaces. Par ailleurs, si vous optez pour une copropriété ou un plex, vous gagnerez du temps sur l’entretien dans le premier cas, et profiterez d’un revenu d’appoint intéressant dans le second.

Se bâtir un capital

Payer une maison, c’est un peu comme épargner à long terme. Au lieu de payer un loyer à quelqu’un d’autre, les paiements hypothécaires que vous faites chaque mois financent votre actif et vous permettent de bâtir un capital appréciable, que vous récupérez par la suite à l’échéance des paiements.

Un investissement qui rapporte!

Partout au Canada, l’investissement immobilier a pris beaucoup de valeur au cours de la dernière décennie. Au Québec, le prix médian des unifamiliales a presque doublé au cours des huit dernières années, passant de 110 000 $ en 2002 à 209 500 $ en 2010. Il y a donc eu une appréciation moyenne de près de 8 % par année.

Des paiements fixes

Fatigué des hausses de loyer? Contrairement aux locataires, qui doivent composer avec ces fluctuations, vous pouvez maintenant, en tant que propriétaire, profiter de paiements fixes qui vous protégeront des hausses possibles des taux d’intérêt, selon le type d’hypothèque choisi.

Un nouveau style de vie

Laissez enfin libre cours à vos fantaisies et décorez votre maison sans vous soucier des restrictions qu’on impose aux locataires! Tous les travaux de décoration ou de rénovation vous profiteront directement. De plus, personne ne pourra vous obliger à quitter votre logement, ni même entrer chez vous, pour fins d’inspection ou d’entretien. SOURCE:CENTRIS.CA

Prenez le temps d’analyser vos besoins
Vous rêvez d’une grande maison au bord d’un lac? Est-ce vraiment la propriété qui répond à vos besoins? Il faut parfois savoir faire la différence entre la maison de nos rêves et celle qui nous convient réellement. Avant de commencer vos recherches, prenez le temps de réfléchir.

Vos besoins

Chaque famille a ses propres besoins et priorités. Combien de chambres et de salles de bain vous faut-il? Une salle à manger est-elle vraiment nécessaire? Et le garage, deviendra-t-il un autre espace de rangement?

Vos goûts

Tenez compte de vos goûts. Si vous n’êtes pas bricoleur, évitez les maisons qui ont besoin de grandes rénovations. Coup de cœur pour un grand terrain? N’oubliez pas que vous devrez l’entretenir. Si vous préférez la vie urbaine pour vous rapprocher des services, des salles de spectacles et des restos branchés, attendez-vous à vivre dans un milieu plus bruyant et moins vert. En résumé, établissez vos priorités!

Quel est votre budget?

Ne faites pas l’erreur d’acheter une maison dont le prix est au-dessus de vos moyens. Pour trouver la propriété qui vous convient, ajustez vos besoins à votre budget. Une fois que vous serez devenu propriétaire, votre investissement prendra de la valeur et vous permettra d’opter, plus tard, pour une propriété plus près de votre idéal. Au départ, pensez surtout à faire des réserves pour les frais relatifs à l’achat et aux imprévus. C’est sans compter l’entretien, les assurances et les réparations, dont les frais annuels correspondent généralement à 2 % ou 3 % du prix de la maison.

Votre environnement

Votre environnement est aussi un facteur important. Y a-t-il une garderie ou une école à proximité? Vos enfants pourront-ils utiliser le transport en commun ou devrez-vous les conduire? Pensez aussi à la distance qui vous sépare du travail. SOURCE:CENTRIS.CA

Des outils pour le financement
Plusieurs outils peuvent vous aider à évaluer votre situation financière et ainsi réaliser votre rêve de devenir propriétaire.

Capacité d’emprunt et prêt hypothécaire préétabli

Lorsque vous commencez à rechercher une propriété, il est à votre avantage de connaître votre capacité d’emprunt. Ainsi, vous saurez vers quel type de propriété vous tourner lors de vos recherches. Une bonne façon de faire est d’obtenir un prêt hypothécaire préétabli avant même d’avoir trouvé votre propriété. Grâce à un prêt hypothécaire préétabli, vous connaîtrez le montant que vous pouvez emprunter, le taux d’intérêt et le montant de chaque versement. Ainsi, vous rechercherez une propriété à la mesure de vos moyens.

L’assurance prêt hypothécaire

Vous rêvez d’acheter une propriété, mais vous possédez moins de 20 % du prix d’achat pour la mise de fonds? Qu’à cela ne tienne! L’assurance prêt hypothécaire pourrait vous aider à concrétiser ce rêve… Habituellement, de nos jours, les prêteurs exigent une assurance prêt hypothécaire lorsque l’emprunteur verse une mise de fonds inférieure à 20 % du prix d’achat de la propriété. L’assurance prêt hypothécaire s’applique à divers types de propriétés neuves ou existantes.Il faut aussi garder à l’esprit que plus la mise de fonds est modeste, plus les versements hypothécaires et le coût total de l’achat seront élevés. L’assurance prêt hypothécaire est offerte au Canada par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et par GenworthFinancial Canada.

Le Régime d’accession à la propriété

Le Régime d’accession à la propriété (RAP) est un programme gouvernemental qui permet à tout acheteur d’utiliser ses économies versées dans un REER pour financer l’achat d’une propriété sans avoir à payer d’impôt sur le retrait. Les fonds retirés doivent être remis dans le REER selon le délai fixé par le programme. Ni l’acheteur ni le conjoint ne doivent avoir été propriétaires d’une habitation ayant servi de résidence principale au cours des cinq années précédant la demande de retrait. De plus, l’acheteur doit avoir conclu une entente écrite pour l’achat ou la construction d’une propriété (promesse d’achat ou contrat préliminaire) avant de pouvoir retirer les fonds du REER. Pour connaître en détails les conditions d’admissibilité, communiquez avec l’Agence du revenu du Canada ou avec votre institution financière. SOURCE:CENTRIS.CA

Frais de démarrage : y avez-vous pensé?
Saviez-vous que lors de l’achat d’une propriété, vous devez avoir un montant d’argent en liquidités pour couvrir les frais de démarrage? En effet, la mise de fonds et le paiement de l’hypothèque ne sont pas les seuls coûts à considérer au moment de l’achat. Les frais de démarrage ne doivent surtout pas être pris à la légère; il faut donc pouvoir compter sur des fonds suffisants. Plusieurs prêteurs hypothécaires s’assureront même que vous avez ces fonds en votre possession avant de vous accorder un prêt. Le prêt hypothécaire est calculé en fonction de la valeur de la maison et ne peut pas servir à assumer les frais de démarrage Voici certains frais de démarrage communs :

  1. Inspection et évaluation de la propriété
  2. étude du dossier par l’assureur hypothécaire, si applicable, de même que les taxes sur la prime
  3. Honoraires du notaire
  4. Frais d’ajustement de comptes indiqués par le notaire (électricité, chauffage, taxes municipales et scolaires, contrat de location d’équipement, etc.)
  5. Droit de mutation (taxe de bienvenue)
  6. Frais de déménagement
  7. Frais de branchement (téléphone, électricité, etc.)
  8. Aménagement (peinture, rideaux, etc.)

SOURCE:CENTRIS.CA

Pourquoi faire affaire avec un courtier immobilier
Acheter une maison est un processus très complexe. En plus de gérer les aspects commerciaux, financiers et légaux, il faut savoir négocier efficacement. Les courtiers immobiliers membres d’une chambre immobilière sont des experts en la matière! En vous offrant leurs services, vous êtes assuré de franchir toutes ces étapes avec succès.

Une formation reconnue

Le courtier immobilier dispose d’une solide formation et détient un certificat de pratique délivré par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ). Habile négociateur, il maîtrise de nombreux outils et se sert d’un solide réseau de contacts, qui s’étend de l’inspecteur en bâtiment au notaire, en passant par l’institution financière et le courtier hypothécaire. En fait, votre courtier agit presque comme guichet unique! Sans compter que sa présence vous garantit la protection légale stipulée dans la Loi sur le courtage immobilier. à ce compte-là, pourquoi se passer d’un courtier?

Un solide travail d’équipe

Lorsque vous cherchez une propriété, votre courtier met à profit la puissance du système MLS® pour cibler celles qui vous conviennent. Il vous accompagne ensuite lors des visites afin d’analyser, d’un point de vue objectif, les caractéristiques des propriétés choisies. Enfin, il vous représente au moment de la négociation, une tâche délicate où l’aide d’un professionnel aguerri est indispensable. Finalement, le courtier sera présent lors de toutes les étapes d’achat de la propriété, jusqu’à la signature chez le notaire! SOURCE:CENTRIS.CA

Locataire
C’est un rêve que nous avons tous de posséder notre propre chez soi et de ne plus payer de loyer. Si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez coincé entre les murs d’un logis qui ne vous appartient pas. Vous êtes pris et vous ne voyez pas comment vous pourriez faire l’acquisition votre propre maison.? Ne vous sentez plus pris…?Peu importe depuis quand vous êtes locataire ou combien difficile semble votre situation financière. La vérité est que des informations peu connues pourraient vous aider à faire le pont, à changer votre statut de locataire en celui de propriétaire. Grâce à ces informations vous apprendre comment : Épargner pour votre mise de fonds Cesser d’enrichir votre propriétaire Cesser de gaspiller des milliers de dollars en loyer.

6 faits peu connus qui peuvent vous aider à acheter votre première maison.

Le problème auquel font face la plupart des locataires n’est certainement pas leur capacité d’assumer un paiement mensuel. Tout le monde sait que vous devez assumer cette obligation chaque premier du mois. Le problème est plutôt d’accumuler assez de capital pour faire le dépôt initial sur une propriété qui va vous rester. Épargner cette somme de départ n’est pas aussi difficile que vous pourriez le penser si vous prenez connaissance des six points suivants.

Vous pouvez acheter une maison avec beaucoup moins d’argent comptant que vous le pensez.

Il y a des programmes locaux ou nationaux (comme le Programme d’accès à la propriété) pour aider les gens à accéder au marché immobilier. Vous pouvez même vous qualifier comme acheteur d’une première maison même si votre conjoint a eu une maison précédemment, à condition que votre nom n’ait pas été enregistré comme copropriétaire. Assurez-vous que votre agent est informé et compétent en matière de programmes d’accès à la propriété pour vous présenter toutes les possibilités.

Vous pourriez obtenir de l’aide de votre institution financi?re pour votre mise de fond et vos frais d’acquisition.

Même si vous n’avez pas le montant de la mise de fonds, si vous n’avez pas de dette et que vous avez des avoirs nets (par exemple une voiture payée) votre institution financière pourrait vous prêter la mise de fonds en prenant cet avoir en garantie.

Vous pourriez trouver un bon courtier prêt à vous aider.

Certains vendeurs pourraient consentir une hypothèque en deuxième rang. Dans ce cas, le vendeur devient plus ou moins l’institution prêteuse. Au lieu de lui verser un comptant pour sa maison, vous lui versez des mensualités.

Vous pourriez vous créer un comptant sans vraiment vous endetter.

En empruntant de l’argent pour investir dans des REER jusqu’au montant désiré, vous pourriez profiter d’un retour d’impôt que vous utiliserez comme comptant. Il est vrai que l’argent ainsi emprunté peut être considéré techniquement comme un prêt personnel, mais le versement mensuel pourrait néanmoins être minime. Ainsi, l’argent placé et dans la maison et dans le REER vous est acquis.

Vous pouvez acheter une maison même si vous avez des problèmes de crédit.

Si vous ne pouvez pas réunir le comptant minimum ou garantir un prêt parce que vous n’avez pas d’équité, des institutions prêteuses vont quand même recevoir votre demande d’hypothèque.

Vous devriez être pré-qualifié pour un prèt hypothécaire avant de commencer vos recherches.

Cela se fait facilement et vous donne une tranquillité d’esprit quand vient le temps de magasiner une maison. Les courtiers hypothécaires peuvent vous obtenir une approbation par écrit sans coût ni obligation. Cela peut même se faire facilement par téléphone. Bien d’avantage qu’une approbation verbale une pré-qualification écrite équivaut à de l’argent dans son compte de banque. Vous obtenez un certificat qui garantit votre niveau de prêt hypothécaire; très utile quand ont trouve enfin la maison que l’on cherchait.Pensez à faire appel à un professionnel qui se spécialise dans les prêts hypothécaires. Utiliser ses services peut faire la différence entre obtenir une hypothèque ou rester coincé avec son propriétaire à jamais. Généralement, il n’y a aucun frais pour obtenir l’information. Pourquoi diable continueriez-vous de jeter à l’eau des milliers de dollars sur un loyer quand vous pourriez prendre quelques minutes avec votre agent pour discuter de vos besoins spécifiques de façon à ne plus louer mais posséder votre chez-vous.Cette conversation ne vous coûtera rien. Et bien sûr, vous ne devriez pas vous sentir obligé d’acheter une maison au moment où vous lisez ces lignes, mais en prenant le temps d’explorer différents choix, de découvrir les façons d’acquérir une maison, imaginez combien vous serez aguerri et détendu au moment de prendre cette importante décision. SOURCE:CENTRIS.CA

Avec un courtier immobilier, vous êtes bien protégé!
Faire affaire avec un courtier immobilier vous assure d’être protégé par la loi. En effet, la Loi sur le courtage immobilier ainsi que divers organismes régissent la profession de courtier immobilier afin que les consommateurs soient servis de façon équitable et compétente. Vous avez ainsi l’assurance d’être servi par un professionnel hautement qualifié et bien encadré.

Loi sur le courtage immobilier

La Loi sur le courtage immobilier a pour principal objectif de protéger le public. Pour ce faire, elle prévoit certaines règles relatives au contrat de courtage liant le courtier et le client qui souhaite vendre sa propriété. Ces règles sont analogues à certaines règles de la Loi sur la protection du consommateur.

Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec

Créée par la Loi sur le courtage immobilier, l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) a pour mission de protéger le public en encadrant la pratique de tous les professionnels de l’immobilier. Elle est responsable d’administrer l’examen qui mène à l’obtention d’un certificat de pratique, et s’assure que les courtiers et courtiers poursuivent leurs activités conformément à la loi et aux règlements en vigueur. Pour en savoir plus, visitez le www.oaciq.com.

Fonds d’indemnisation du courtage immobilier

Chaque courtier immobilier contribue au Fonds d’indemnisation du courtage immobilier. Le Fonds a le pouvoir d’indemniser le consommateur dans l’éventualité où un problème survient dans le cadre d’une transaction immobilière, qu’il s’agisse d’une fraude, d’une opération malhonnête ou d’un détournement de fonds ou de biens. Pour en savoir plus, visitez le www.indemnisation.org.

L’assurance responsabilité professionnelle

L’assurance responsabilité professionnelle à laquelle doivent souscrire les courtiers immobiliers offre une protection financière supplémentaire aux consommateurs en cas de faute, erreur, négligence ou omission. Cette assurance couvre les réclamations de nature civile et les poursuites civiles. SOURCE:CENTRIS.CA